Agra…

La petite histoire veut qu’il y a tres longtemps, un empereur du nom de Shah Jahan se maria a une beeeelle princesse, Arjuman Bhanu Begam aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal, qui signifie “lumiere du palais”. Apres s’etre maries, comme le veut la tradition dans les contes et autres histoires ou les beaux princes se marient aux belles princesses, ils eurent beaucoup d’enfants. Sauf qu’eux, ils eurent vraiment beaucoup d’enfants. Un. Puis deux. Puis trois. Puis quatre… Puis dix. Puis treize. Et…

 

Au quatorzieme, tout se complique. La belle Arjuman Bhanu Begam, (qui totalise alors dix ans et demi de grossesse !) meurt en couche. Dechire par le chagrin, Shah Jahal decide d’eriger en sa memoire un mausolee qui deviendra l’un des joyaux de l’Inde : le Taj Mahal. Fin de la belle histoire.

 Ma petite hisoire a moi a voulu qu’en me rendant a Agra, ville du Taj Mahal, je me coince les doigts dans les portes d’un compartiment du train ( ah ah ah, riez ! J’aimerais vous y voir moi, dans un wagon surcharge ou la temperature avoisine les 40degres, l’appareil photo dans une main, le sac dans l’autre). Bref, une fois arrivee a Agra, alors qu’une vague de touristes se dirige vers le Taj Mahal, moi je n’ai qu’une hantise, trouver une ame genereuse qui puisse me fournir des glacons. J’aterris dans le premier magasin de souvenirs que je croise, et je montre au gerant mes doigts qui ont double de volume. Resultat, apres avoir passe une demie-heure a faire le tour de la boutique et a repeter que ” non merci, je n’ai pas besoin d’un Taj-Mahla miniature” et “non merci, je n’ai pas besoin d’un Taj-Mahal miniature qui en plus fait de la lumiere”, je repars avec un gobelet rempli de glacons, et mes doigts plonges dedans.

Puis enfin, direction le Taj Mahal, certes, joyau de l’Inde mais surtout joyau tres rentable pour le pays(15 euros l’entree pour les touristes… ). Bon, en meme temps, on oublie tres vite le droit d’entree astronomique qu’il faut payer car il faut avouer qu’une fois dedans, le spectacle est assez impressionant.  Ce cher Shah Jahal n’a pas fait les choses a moitie. Le palais construit en memoire de sa dulcinee est digne des contes des mille et une nuits…

 

 Dans la soiree, je reprends le train pour Delhi. Le train en Inde, c’est toute une aventure. Certes, il arrive que certains touristes trop ocupes a prendre des photos se coincent les doigts dans les portes. Mais c’est surtout un lieu ou la vie quoitidienne devient un spectacle a elle toute seule…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29/08/2008

8 Réponses pour “Agra…”

  1. Redigé par Lisa:

    (Moi on m’a racontée une autre histoireà propos du Taj Mahal, qui commence comme la tienne, mais finit plus tragiquement! Je te ferais pat de tout ça).
    Bon, je quitte ma Normandie ce soir pour rejoindre Lille. Je fais donc un dernier au revoir à ton blog, que j’ai beaucoup aimé parcourir au fil de tes découvertes, aventures et récits. Il nous a permis, non pas de nous représenter ce que tu vivais, mais de connaître tes joies au fur et à mesure que tu avançais. Et quel bonheur pour nous tous!! Tu as certes vécu cette aventure en solitaire, mais çela nous a permis de ne pas complètement te perdre pendant ces deux mois, et de t’apporter notre soutien.
    Ton voyage touche à sa fin, j’ai envie de dire: à quand le prochain?? Ensemble, en Russie? Dans quelques jours nous nous retrouvons pour une nouvelle aventure: la fac!!! Je vais, comme tous les autres, te retrouver changée, et vu les expériences que tu as vécues, je peux dire adieu aux séances de shopping à la pretty woman!! ;-) Quoi qu’l en soit,profite bien de tes derniers instants sur ce continent qui t’a bouleversée et touchée, et reviens moi pleine de souvenirs à me raconter!
    Bon vol et à très vite!!

  2. Redigé par Lisa:

    Oui oui, promis après je m’en vais!! C’était juste pourrajouter un P.S. : la photo que tu as prise de cette femme dans le train est MA-GNI-FI-QUE!!! Sincèrement!! T’as pensé à faire une expo photo???

  3. Redigé par Marie:

    Hey petite tdc… tu n’es pas une fille difficile : tout semble te plaire et que ce soit une histoire de doigts qui enflent ou un conte de fées avec pleins de petits monstres (13c’est ça ?), tu assimiles tout au souvenir, tout au vécu.. Tu es l’incarnation parfaite de l’expression : “mordre la vie à pleines dents”. En te voyant en Inde faire l’aventurière j’ai des raisons de l’être mais saches que sur un vélo à Wazemmes je l’étais déjà…je suis vraiment fière d’être ton amie. Je t’embrasse. A très bienôt Leïla.

  4. Redigé par myriam:

    Les photos sont magnifique en effet quelle dommage de t’etre coincé les doigts dans la porte sa a du faire tres mal!!! Tu as baucoup de chance d’avoire vue de tes propres yeux le taj mahal, moi je me contente d’ecouter attentivement les reportages a la télé et de rever devant ses magnifique images!!Mais je me dit aussi que j’ai baucoup de chance d’avoire une soeur qui l’a vue de ses propres yeux et qui pourra me raconter encore et encore tout ce quelle a vue lors de ce magnifique voyage …Profite au maximum de tes derniers joures et sache que je pense fort a toi.

  5. Redigé par maman:

    bonsoir ma chèrie.Je pense lire ici ton dernier message sur le blog .Tu dois ètre un peu triste que ton voyage touche à sa fin .Mais moi ègoistement je suis très heureuse de pouvoir te serrer dans les bras dimanche soir .Tu vas en avoir des choses à nous raconter et j’ai hate de voir toutes tes photos ;rien que celles de ton reportage sont magnifiques!tu vas surement nous revenir bien changèe et je dois dire que c’est avec bcp d’impatience que j’attends le moment ou comme avant nous refaisions le monde autour d’une pizzacar cela sera encore plus riche avec ton expèrience de ces deux mois.Je t’aime et à bientot .GROS BISOUS CHTIMIS

  6. Redigé par Marylène:

    vous ne me connaissez pas. je suis une lectrice de pèlerin magazine.
    Cete année, je n’ai pas pu partir en vacances car un cancer du sein m’en a empéchè.
    mais c’est faux ce que je dis, en lisant votre blog, je suis partie et avec vous j’ai découvert
    le népal et maintenant l’Inde ! Merci
    continuez gardez bien ces belles images dans votre coeur pour que pluls tard elles continuent d’embellir votre vie.

  7. Redigé par Alain:

    Une suite peu connue de l’histoire du Tal …
    A cette époque les sultans (ou princes) avaient droit de vie et de mort sur leur sujets et Arjuman Bhanu Begam comme ses prédécesseurs.
    Pour construire le mausolée de son épouse adorée le prince fit appels à plusieurs architectes mais aucun projet ne lui donnait satisfaction. Toutefois, l’un d’entre eux proposa le dessin d’un temple dont l’aspect s’approcha du souhait du prince.
    Arjuman Bhanu Begam demanda donc à cet architecte de continuer ses recherches et expliqua qu’il voulait un monument qui pu décrire l’Amour, le respect et le chagrin qu’il éprouvait suite à la disparition de son épouse.
    L’architecte travaillait d’arrache pied mais n’arrivait pas à “rendre” le projet tel que le prince le souhaitait, il ne dégageait pas assez d’émotion ni de chagrin.
    Le prince eut alors une idée terrible. Il fit venir l’épouse de l’architecte et lui fit trancher la tête. L’architecte connu alors les affres du chagrin et de la douleur tel que le prince souhaitait lui faire partager. Et dans cette peine immense, il réussi à sortir enfin le Taj tel qu’il est aujourd’hui.

  8. Redigé par Hédo:

    J’ai mal pour toi, cela m’est arrivé aussi de me coincer les doigts avec une porte d’un engin de chantier, c’était il y a bien 20 ans, et je m’en souviens encore… aiiieh!!! je dit cela pour que tu ais un peu de solidarité dans ta souffrance, Encore merci pour le beau voyage que tu nous as fait partager avec tant de passions et d’humour.
    Bonne suite pour tes aventures.
    Hédo.

Laisser un commentaire